Skip to content
Vous etes sur la page:
Législatives d’avril 2015: Séfou Fagbohoun fait peur à Yayi Boni PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matinal du 20/03/2015   
Vendredi, 20 Mars 2015 13:37

Depuis que les législatives d’avril 2015 sont entrées dans leur phase active, le président Yayi Boni ne dort plus. Et pour cause, ses incessantes descentes dans les coins et recoins du pays pour inaugurer des lampadaires. Ce week-end, précisément le samedi 22 mars, il envisage aller à Kétou pour le même exercice. D’après certaines indiscrétions, cette destination n’est nullement innocente... Elle est plutôt motivée par des considérations électoralistes. En effet, les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) ne partent pas avec les faveurs des pronostics. La raison est toute simple. C’est le positionnement du richissime homme d’affaires Séfou Fagbohoun dans la 22ème circonscription électorale qui fait peur aux Fcbe et à leur chef, le président Yayi Boni. Aux dernières nouvelles, Séfou Fagbohoun a initié un géant meeting qui se tiendra ce samedi à Kétou, sa ville maternelle. Or, face à sa capacité de mobilisation de foules, Jean-Michel Abimbola et Clément A. Koutchadé, positionnés sur la liste Fcbe, ne font pas le poids. C’est conscient de ce fait que le président Yayi Boni a décidé de descendre, en personne, sur le terrain pour contrecarrer les velléités de Séfou Fagbohou, qui conduit la liste Union fait la Nation (Un) dans cette circonscription électorale regroupant Kétou et Pobè. Pour rester dans la limite du bon sens, cette descente improvisée du chef de l’Etat dans la Commune de Kétou frise la « provocation » et lui enlève ses attributs de « Père de la Nation ». Car, en tant que tel, il ne devait pas s’impliquer et prendre partie pour une formation politique. Cela n’honore pas la fonction présidentielle. La sagesse aurait voulu qu’il reste au-dessus de la mêlée.

Joël Samson Bossou