Skip to content
Vous etes sur la page:
Opération 120 jours pour équiper les hôpitaux du Bénin: Dorothée Gazard passe à l’action pour sauver des vies humaines PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Le Matin du 23/07/2012   
Lundi, 23 Juillet 2012 07:11

Les plateaux techniques des hôpitaux du Bénin seront d’ici peu bien enrichis puis l’offre de soins de qualité aux populations sera élargie. C’est la promesse que fait sans doute, l’opération 120 jours pour équiper les hôpitaux et centres de santé du Bénin lancée vendredi 20 juillet dernier dans la salle bleue du Palais des Congrès de Cotonou par le ministre de la santé. Cette initiative fait suite à un diagnostic profond réalisé sur le secteur sanitaire béninois qui révèle un déficit criard d’équipements médicaux...
Cette belle initiative du Ministre de la santé, Dorothée Kindé Gazard ne tarit pas d’éloges auprès des acteurs du système sanitaire béninois et des populations qui en sont les bénéficiaires directs. Pour nombre de personnes, elle vient d’ailleurs à point nommé.  Vendredi dernier, le lancement officiel de cette opération a drainé un nombre impressionnant des travailleurs du secteur de la santé. Venus de diverses formations sanitaires, ils étaient tous en tenue de travail. Plusieurs personnalités dont les membres du gouvernement notamment le ministre d’Etat chargé des affaires présidentielles, Issifou Kogui N’Douro, des députés de l’Assemblée nationale ainsi que les acteurs sociaux puis les partenaires au développement ont trouvé un intérêt à la chose en marquant leur présence effective.


Au cours de ce lancement qui a été diffusé en direct sur la télévision nationale Ortb, des voix se sont élevées pour construire de solides balises autour de ce projet que le Représentant résident de l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms) qualifie de louable à maints égards mais…Selon Raphaël Akpa Gbarry, ce noble projet doit également ‘’pouvoir s’accompagner d’une masse critique de gestionnaires et de logisticiens  bien formés  et rompus à la tâche’’. C’est aussi lui qui estime l’opération est ‘’un puissant outil pour relever de manière substantielle, la qualité des soins aux populations béninoises’’. Une des choses que Raphaël Akpa Gbarry a encore trouvé de bien pour l’opération reste que tous les acteurs de développement socio-économiques du Bénin ainsi que la diaspora béninoise mobilisent une contribution à cette noble initiative.
Pour le ministre de la santé, Dorothée Kindé Gazard, il sera mis en place un comité technique ministériel pour piloter le projet de même qu’une cellule de gestion.


Pourquoi cette initiative ?


En écoutant le ministre de la santé et les personnes ayant fait l’état des lieux du secteur sans battre de brèche les véritables acteurs du système, on retient que le secteur santé au Bénin est agonisant. Agonisant d’un déficit alarmant en équipements sanitaires et médicaux. Cette situation qui se fait ressentir sur l’ensemble du territoire interpelle aujourd’hui les responsables du secteur. Outre la question de vétusté des équipements qui se pose avec acuité, remarque Dorothée K. Gazard, s’ajoute la démotivation du personnel et du coup la baisse du taux de fréquentation des patients.  Il est donc urgent aujourd’hui de parer au plus pressé en cherchant une solution diligente à la mauvaise note.   
A ce propos, Mme Gazard rassure que la liste des équipements en manque a été faite. Alors, cette œuvre de solidarité à laquelle elle invite les bonnes volontés a de chance de réussir.
Il s’agira pour les donateurs de d’envoyer leurs apports qui doivent être soit financiers ou en équipements dans les délais de 120 jours qui se referme le 20 octobre prochain. Aussitôt l’opération lancée vendredi dernier, plusieurs donateurs ont commencé par se manifester.

Justin EDIKOU